Voici un bref historique de notre diocèse tel que préparé par René Grandmont, chancellier. Après cette introduction, vous trouverez une liste des évêques qui ont guidé les destinés pastorales et économiques de notre coin de pays.

Un diocèse par définition est un territoire capable de subvenir à ses besoins et confié à un évêque. - Un vicariat apostolique est un territoire missionnaire en voie d'organisation confié à un Vicaire Apostolique qui est évêque. 

En 1917, l'Évêque de Haileybury qui deviendra plus tard évêque de Timmins écrit au Pape Benoît XV lui demandant de diviser son territoire et d'ériger une nouveau territoire qui sera appelé Vicariat apostolique
de l'Ontario Nord.

Les raisons qu'il évoque sont les suivantes: l'évêque a un trop grand territoire il ne peut remplir toutes ses fonctions. Il mentionne au Pape que notre territoire de 1882 à 1908 a fait partie du diocèse de
Pembrooke, en l908 il fait partie du diocèse de Haileybury.

Ce territoire, dit-il, est couvert de fôrets et habités par les autochtones seulement, il est ouvert à la colonisation et à l'industrie par 4 chemins de fer. Ce territoire a un trentaine de localités. - Il faut mentionner que le diocèse actuel de Mosoonee faisait partie de notre territoire jusqu'en 1938.

Il y avait 14000 habitants dont 11500 blancs et 2500 Indiens. Cette majorité blanche était canadienne française et catholique, la population catholique était au nombre de 10000. L'Évêque de Haileybury dans sa demande propose Hearst comme la résidence du Nouveau Vicaire Apostolique car dit-il Hearst est le point de jonction de deux chemins de fer. Il y avait 9 églises et chapelles. Il y avait 9 missionnaires canadiens-français parlant les langues française, anglaise, algonquine et crise. Ces prêtres étaient aidés par des religieuses, des maîtres et maîtresses d'école pour le catéchisme.

Dans ce territoire il y avait les Jésuites, les Oblats de Marie Immaculée, les Soeurs Grises d'Ottawa.


  Mgr Élie Anicet Latulipe 1 - Mgr Joseph Hallé 2 - Mgr Joseph Charbonneau
3 - Mgr Albini Leblanc 4 - Mgr Georges-L. Landry 5 - Mgr Louis Levesque
6 - Mgr Jacques Landriault 7 - Mgr Roger Despatie 8 - Mgr Pierre Fisette, p.m.é.
9 - Mgr André Vallée, p.m.é 10 - Mgr Vincent Cadieux, O.M.I.    

Mgr 
Élie Anicet Latulipe
Mgr Élie Anicet Latulippe

Mgr Élie Anicet Latulipe évêque de Haileybury, est venu à Hearst pour sa visite pastorale les 15 et 16 septembre 1918, tel que rédigé dans le premier registre de la cathédrale. C'est avant l'arrivée de Mgr Hallé, alors que Hearst faisait partie du diocèse de Haileybury. Il y raconte sa visite à Hearst, suivie de sa visite à Ste-Brigid de Grant, les 17 et 18 septembre 1918. C'était une siding à quelques milles à l'est de Nakina, d'où on a ramené la présente église de Nakina sur un flat-car lorsqu'on a déménagé Grant à Nakina en 1923. Celle-ci servait alors d'école, à Grant puis à Nakina. Il termine sa visite à Grant par ces mots: "Nous regrettons de constater que les femmes en général ne sont pas assez modestes dans leur toilette. Il y a 90 catholiques et la température religieuse nous paraît plutôt froide".
Liste des évêques



 
Mgr
Joseph Hallé
Mgr Joseph Hallé
1919 — 1938

Le Pape accepte la proposition de Mgr Eli Latulippe, évêque de Haileybury et fait dans notre région un nouveau territoire qui s'appellera la Préfecture Apostolique de l'Ontario-Nord créée le 18 avril 1918. Il va choisir un prêtre de Lévis au Québec, le chanoine Joseph Hallé qui sera responsable de ce territoire. Le 17 novembre l920 le Pape va ériger ce territoire en Vicariat Apostolique et Mgr Hallé sera nommé évêque de Pétrée et premier vicaire apostolique de l'Ontario-Nord.

Mgr Hallé était né à Lévis le 9 décembre 1874, il a été ordonné évêque le 17 avril 1921 par le Cardinal Bégin, archevêque de Québec, assisté de Mgr Arthur Béliveau, archevêque de St-Boniface et de Mgr G.H. Gauthier, archevêque d'Ottawa.

Un journal de Québec écrit le 2 avril 1945 que le rêve de Mgr Hallé était de peupler ce Grand-Nord de l'Ontario, de mettre en valeur 16 millions de terre arable par le défrichement, faire la culture, fournir abondamment des denrées alimentaires, des produits agricoles sur les marchés de Québec et Montréal. Pour cela il avait besoin de la population. Il fit des campagnes premièrement en Beauce, car pendant cette période plusieurs familles du Québec quittait pour aller s'installer au Etats Unis, il croyait facilement peupler notre Nord. Il voulait instruire la jeunesse afin de donner des médecins, avocats, marchands, courtiers d'assurance, banquiers, industriels etc... Il voulait que les fils des agriculteurs du Québec trouvent ici une contrée immense ouverte à des établissements stables et progressifs. Les colons vinrent mais ne resta pas. Ce fut une défaite pour Mgr Hallé qui continua sa propagande mais avec un coeur brisé. Il tomba malade et fut hospitalisé à Québec jusqu'au jour de sa mort, le 7 octobre 1939 - Il est inhumé dans le cimetière de Hearst.
Liste des évêques



 
Mgr 
Joseph Charbonneau
Mgr Joseph Charbonneau
1939 — 1940

Le 3 décembre 1938, le Pape Pie XI va ériger le territoire en diocèse, il va séparer toute la partie de Mosoonee et ce territoire va s'appeler diocèse de Hearst, il va chercher un prêtre à Ottawa Joseph Charbonneau qui sera nommé le premier évêque, le 20 juin 1939. Il sera consacré à Ottawa par Mgr Guillaume Forbes, archevêque d'Ottawa, assisté de Mgr Yelle, p.s.s. archevêque-coadjuteur de St-Boniface et de Mgr Louis Rhéaume, évêque de Haileybury, le 15 août 1939. Il sera intronisé à Hearst le 4 septembre 1939. Il ne resta que 9 mois dans le diocèse, il fut un pasteur aimé à cause de sa présence dans le peuple. Sa préoccupation a été de prendre contact avec la population, visiter les paroisses et les missions. Le 18 mai 1940 le Pape Pie XII le nomme archevêque de Montréal. Mgr Leblanc dira: "Durant votre court ministère à Hearst, vous avez gagné, par votre charité conquérante, les coeurs et de votre clergé et de vos fidèles". Il a, de fait, laissé un souvenir inoubliable dans notre diocèse pour les personnes qui l'ont connu.
Liste des évêques



 
Mgr
Albini Leblanc
Mgr Albini Leblanc
1940 — 1945

Mgr Albini Leblanc sera nommé deuxième évêque remplaçant Mgr Charbonneau. Il sera sacré évêque à Moncton, N.B. le 11 février l941 par Mgr L.J. Arthur Melanson, archevêque de Moncton, assisté de Mgr Alexandra Vachon, archevêque d'Ottawa et de Mgr Joseph Charbonneau, archevêque de Montréal et ancien évêque de Hearst. Il sera intronisé à Hearst le 24 mars 1941. Lui aussi il s'occuper de la colonisation et du défrichement du territoire. Il ait le rêve, lui aussi, de défricher pour y mettre la culture comme en Acadie. Il avait oublié l'hiver rude et trop long et l'été trop court pour une culture rentable. Cependant des efforts ont été fait dans ce sens avec une certaine réussite, mais ce ne fut pas l'ensemble du diocèse. Le diocèse a toujours vécu du produit forestier.
Liste des évêques



 
Mgr
Georges-Léon Landry
Mgr Georges-Léon Landry
1946 — 1952

Le 31 janvier 1946, M. l'abbé Georges-Léon Landry est nommé évêque de Hearst par le Pape Pi XII, il était curé de Louisdale en Nouvelle-Ecosse. Le Diocèse de Hearst avait 33350 de population dont 15928 de langue française et 2170 de langue anglaise, il y avait environ 15000 non-catholiques. Il y avait 30 prêtres séculiers, 10 prêtres religieux, il y avait 27 églises avec prêtres résidents, 43 missions, un orphelinat, 8 écoles tenues par les religieuses, trois pensionnats. Mgr Landry a été sacré évêque le 1 mai l946 par Mgr Ildebrando Antoniutti, délégué apostolique au Canada, assisté de Mgr Morrison, archevêque d'Antigonish et Mgr John H. MacDonald, archevêque d'Edmonton en l'église du Sacré-Coeur, Sidney, Nouvelle-Ecosse. Il a été intronisé à Hearst le 21 mai 1946 et les journaux publiaient sa démission le 20 janvier 1952. Il se retira en Nouvelle-Ecosse jusqu'à sa mort. Outre les préoccupations des ses prédécesseurs concernant la colonisation, Mgr Landry, à cause de son expérience passée, mit beaucoup l'accent sur les coopératives.
Liste des évêques



 
Mgr 
Louis Lévesque
Mgr Louis Lévesque
1952 — 1964

Le 18 juin 1952, Le Pape Pie XII nomme Mgr Louis Levesque, alors Vicaire Général de Rimouski, évêque de Hearst. Il est consacré évêque en la cathédrale de Rimouski, le 15 août l952 par Son Excellence Mgr Ildebrando Antoniutti, délégué apostolique au Canada, assisté de Mgr Charles-Eugène Parent, archevêque de Rimouski et Mgr Alexandre Vachon, archevêque d'Ottawa. Il sera intronisé à Hearst le 28 août 1952.

La Fédération de L'U.C.C. du Sagueney publiait le 26 juin 1952: «Un évêque canadien-français en Ontario-Nord. - Mgr L. Levesque devient évêque de Hearst - sa nomination est bien accueillie par les ruraux» et plus loin le même journal écrira: «Depuis le passage de Mgr Landry, il y a trois ans, avec le concours du Service d'établissement rural de la Fédération de l'U.C.C. du Sagueney, 22 familles du diocèse de Chicoutimi sont établis dans le diocèse de Hearst. Seize depuis l'an dernier, et six le sont depuis quelques semaines seulement». Quelques temps après son intronisation comme évêque de Hearst, il retourna dans sa ville natale, le jour où un Congrès Agricole se tenait, prenant la parole, il s'exprima en ces termes: «L'agriculture favorise la pratique des vertus chrétiennes.Soyez heureux d'appartenir à une profession magnifique qui a ses difficultés, mais beaucoup d'avantages. Je vous invite donc à envoyer vos fils conquérir le sol du diocèse de Hearst. Il faut que les Canadiens-français s'empare su sol de mon diocèse, vous êtes les bienvenus là-bas».

Mgr Levesque eut le souci de peupler notre région, mais l'oeuvre la plus importante qu'il a accomplit fut la fondation du Collège de Hearst dès le début de l'année 1953. Hautement diplômé d'Université, homme de grand savoir et un érudit parfait, Mgr Louis voulait que dans le Nord, il y ait une institution pour transmettre le savoir. Les jeunes allaient à Sudbury pour leurs études universitaires, il voulait garder chez-nous la population et également recruter dans notre milieu les professionnels que la région avait besoin. Il lui revient également la fondation de l'hôpital catholique à Hearst, la fondation de l'Académie Saint-Joseph dirigée par les Soeurs de l'Assomption jour les jeunes filles.

Le 18 avril 1964, Mgr Louis Levesque est nommé archevêque-coadjuteur de Rimouski. Il fut évêque du diocèse pendant 12 ans.

Mgr Louis Lévesque est décédé en 1998.
Liste des évêques



 
Mgr
Jacques Landriault
Mgr Jacques Landriault
1964 — 1971
1971 — 1973*

Le Pape Paul VI va nommé Mgr Jacques Landriault évêque de Hearst. Mgr Landriault était évêque - auxiliaire à Alexandria. Il fut ordonné évêque le 25 juillet l962 par Mgr Sebastiano Baggio, délégué apostolique au Canada, assisté de Mgr Rosario Brodeur, évêque d'Alexandria et de Mgr Maxime Tessier, évêque de Timmins. Il fut intronisé à Hearst le 14 juillet l964. - La grande préoccupation de Mgr Landriault fut de remettre les finances du diocèse en bonne condition. Il y a réussit. Il vendit également le Collège qui devenait propriété laïque avec un bureau de gouverneurs. Il fut un peu plus de 6 ans évêque de Hearst. Le 2 mars 1971 il fut nommé évêque de Timmins, mais le Pape le nomma Administrateur Apostolique du diocèse de Hearst. Le diocèse devenait vacant encore une fois. Cette vacance du Siège Episcopal va se faire moins sentir puisque notre ancien évêque conserve la responsabilité pastorale et administrative du diocèse. Cette situation dura 2 ans pleins.
 
 
Liste des évêques



 
Mgr 
Roger Despatie
Mgr Roger Despatie
1973 — 1993

La préoccupation de Mgr Despatie était de continuer à transformer l'Église dans la ligne du Concile Vatican II. Il voulut l'implication des laïcs et mit sur pied l'École des nouveaux ministères qui est devenue par après l'École de la Foi. - Son implication fut strictement dans le sens de la pastorale afin de raviver et de donner un souffle nouveau à l'Église de Hearst. Il mit un emphase très grand sur les communications sociales qu'il croyait être prioritaire. Pour communiquer il mit sur pied "Inter-Par" qui entrait dans toutes les paroisses du diocèse. Il démissionna le 19 février l993 à cause de santé. Le Pape
accepte sa démission le 13 avril de la même année, il meurt le 13 mai l993. Il est inhumé dans le cimetière de Hearst.
Liste des évêques



 
Mgr
Pierre Fisette, p.m.é.
Mgr Pierre Fisette, pmé
1994 — 1995

Le Siège de Hearst est donc devenu vacant et le 27 décembre 1993 le Pape Jean-Paul II nomma Mgr Pierre Fisette, évêque de notre Eglise diocésaine. 

Mgr Fisette fut ordonné évêque dans la cathédrale de Hearst, première ordination d'évêque à Hearst, le 18 mars 1994, par Mgr Marcel Gervais, archevêque d'Ottawa, assisté de Mgr Antoine Hacault, archevêque de St-Boniface, Man, et de Mgr Generoso Camiña, évêque de Digos, Philippines. Son pastorat fut de courte durée, il décéda subitement d'un tragique accident d'automobile le 21 décembre 1995. Les funérailles furent célébées par Mgr Marcel Gervai, archevêque d'Ottawa le 27 décembre. Son corps repose au cimetière Mgr Grenier à Hearst. 
Liste des évêques

 



 
Mgr
André Vallée, p.m.é.
1996 — 2007

Mgr Vallée est né à Ste-Anne-de-la-Pérade, Québec, le 31 juillet 1930. Il fut ordonné prêtre le 24 juin 1956 par Mgr. Georges-Léon Pelletier, évêque de Trois-Rivières, Québec. Membre des Missions-Étrangères de Pont-Viau depuis 1952. Missionnaire aux Philippines: 1959-1973. Supérieur général: 1973-1979. Secrétaire général de la Conférence des Évêques catholiques du Canada: 1979-1985. Secrétaire exécutif du Comité de formation permanente de la société des Missions-Étrangères: 1985-1987. Élu évêque titulaire de Sufasar et évêque pour l'Ordinariat militaire du Canada. Ordonné évêque le 28 janvier 1988 à la Cathédrale d'Ottawa par Mgr. James M. Hayes, archevêque de Halifax.

Il fut élu évêque de Hearst le 19 août 1996. Intronisé au Siège épiscopal de Hearst, le 15 octobre 1996 par Mgr. Marcel Gervais, archevêque d'Ottawa.

Au début de l'année 2005, il présenta sa démission au Pape Jean-Paul II. Le Pape Benoît XVI accepta sa démission le 3 novembre 2005. Il prenait ainsi sa retraite dans son village natal à Ste-Anne-de-la-Pérade, Qc.

Liste des évêques


 

 

English Site