Richard Fortin

(Pas de photo)

Fondée en 1922
Évêque Joseph Hallé
Curé Achille Cournoyer
Fête patronale 7 octobre

En poste  
Bishop vacant
Animatrice pastorale Richard Fortin
Population (2000) 348
   
 
Index
  •  C.P.P.: M. Gerald Talbot
  •  C.P.P.: Mme Gilberte Carrière


La paroisse Notre-Dame-du-Rosaire de Gogama fut fondée en 1922 par Son Excellence Monseigneur Joseph Hallé, vicaire apostolique de l'Ontario-Nord. Le premier curé résident, le Père Achille Cournoyer, y demeura jusqu'en 1939. La messe était célébrée dans la salle de billard de M. Arthur l'Abbé. Cette structure fut rénovée et servit d'église jusqu'en 1947. Cette même année, sous la direction du Père Sylvio Nadeau, l'église actuelle fut construite. Monseigneur Georges-Léon Landry, évêque de Hearst, autorisa la construction de cette église.

L'historique de Gogama nous dit que dès 1849 les Missionnaires Oblats visitaient de temps à autre les lieux environnants pour y exercer leur apostolat. L'arrivée du chemin de fer Canadien National en 1912 remplace la route des Voyageurs et aide au développement de la région. Le chemin de fer crée des emplois et encourage les compagnies de bois à venir s'établir autour de Gogama. Durant les années 1924 à 1939 Gogama connaît une certaine prospérité, alors que sa population atteint les 4 000.
En 1922 la salle de billard qui servait d'église logeait aussi des classes. La première école construite en 1924 brûla en 1940. Cette même année, la nouvelle école Notre-Dame-du-Rosaire fut construite. Les religieuses de la Congrégation de la Sainte-Croix ont rendu d'immenses services à l'école et aussi à la paroisse de 1958 à 1988.

La paroisse Notre-Dame-du-Rosaire de Gogama inclut la Réserve de Mattagami First Nations où habitent environ 150 autochtones, Morin Village, rassemblement de travailleurs de la Gogama Forest Products, Shining Tree et Westree, endroits de villégiature.

Favorisée en ayant un curé résident presque continuellement depuis 1922, la paroisse de Gogama a récemment fait face à des changements rendus nécessaires à cause de la pénurie de prêtres. À la demande de Mgr Pierre Fisette, évêque de Hearst, deux Sœurs Missionnaires Oblates de Saint-Boniface prennent la responsabilité de la paroisse comme animatrices en août 1995. S. Thérèse Croteau est au service du village de Gogama tandis que S. Laurenza Lafrenière est au service des missions de Mattagami, Morin Village, Shining Tree et Westree.

Le mandat de ces religieuses est «d'animer, en collaboration avec les prêtres desservants et les laïcs engagés au sein des différents conseils (C.P.P. et C.A.E.), la vie chrétienne de la paroisse et de promouvoir d'une façon spéciale la vie de foi dans ce milieu». Leur approche pastorale sera d'abord «de ‘faire-avec' les gens engagés dans les œuvres pastorales pour en arriver peu à peu à ‘faire-faire', de telle sorte que les baptisé(e)s puissent de plus en plus prendre en main la croissance de la communauté chrétienne.»

Les prêtres qui desservent Gogama parcourent généreusement de grandes distances pour assurer des célébrations eucharistiques à la paroisse. De Chapleau les Pères Lucien Bouillon et Gérald Chalifoux viennent à tour de rôle le deuxième dimanche du mois. Ils se rendent aussi disponibles pour les funérailles et les mariages. Le Père Denis Brisson vient de Cochrane le quatrième dimanche du mois. Sa présence pour la messe de minuit et les jours saints est grandement appréciée par les paroissiens et les animatrices. Les autres dimanches, S. Thérèse et S. Laurenza président à des célébrations bilingues de la Parole avec homélie et communion. Elles font aussi des visites aux écoles, aux familles, aux malades et aux personnes âgées.

Partout l'amitié et l'accueil sont à souligner.

Qu'il fait bon pour des sœurs et frères de vivre, prier, grandir et célébrer ensemble.

Préparé par S. Thérèse et S. Laurenza
Gogama, Ontario
First published in / Publié dans

Inter-Par: 1996 - 01 - 07

 

 

 

English Site